Vous êtes ici : Agir

Optimiste ...!?

Alerte

Cette fin 2018 semble être le signal de l’alerte. C’est vrai que des évènement climatiques majeurs ont touché partout la planète et ceux ci semblent se conjuguer, se multiplier, ... sans fin.

JPEG - 101.3 ko

Et les gaz à effet de serre continuent de s’accumuler. Lire.

Le journal Le Monde titrait à sa Une le 21 novembre 2018 : "Comment le chaos climatique va affecter nos vies" et reprend les termes d’une étude originale et inquiétante de Nature Climate Change.
Pour résumer : cette étude prédit que si l’élévation des températures n’est pas fortement ralentie la moitié de l’humanité pourrait faire face à au moins trois menaces extrêmes cumulées d’ici 2100. Extrait.

Optimiste malgrè tout

1. Après quelques jours passés en Sicile près de paysans qui ont pris a bras le corps ces défis et sont aujourd’hui heureux de nous montrer que leurs efforts produisent des résultats. La biodiversité est revenu dans les vergers et les potagers. Les récoltes sont plus abondantes et variées, les sols sont régénérés.
Ces constats sont encourageants même s’il reste à règler la disponibilité de l’eau pour l’agriculture.

2. Le Labo de l’ESS publie une étude inédite intitulée « Sobriété énergétique ». Pour Hugues Sibille, Président du Labo de l’ESS « Il ne s’agit plus de signaux climatiques faibles. Les sirènes carillonnent sur les gaz à effet de serre. Alors que la sobriété énergétique est l’enjeux le plus
difficile de la transition énergétique, ce rapport fourmille de
propositions pour résister, expérimenter et présenter des changements
individuels, territoriaux et au niveau des politiques publiques. Un
rapport qui doit faire date pour engager la bataille nécessaire de la
sobriété ! »
Accéder au rapport en ligne

3. Il y a aussi Le projet : "On est prêt". Les créateurs de vidéos sur Internet ont lancé le 15/11/2018 une campagne pour la sauvegarde de la planète. Pendant un mois, 62 youtubeurs lancent des défis à leurs millions d’abonnés.

Alors ? Avoir peur et se recroqueviller ne servirait à rien. C’est un défi pour nous humains. Relevons-le pour que la suite se passe bien.