Vous êtes ici : Grainothèque et jardinage

Planter des pommes de terre

Où les planter ?
La pomme de terre est un tubercule facile à cultiver, elle réussit sous tous les climats et dans tous les sols. Choisissez un emplacement ensoleillé.
Dans quel sol ?
Elles apprécient les sols légers, profonds et riches. Apportez du compost bien mûr (au moins 3 kg par mètre carré) à l’automne précédent, par griffage sur 5 cm, après avoir bien décompacté le sol.
Comment faire germer les tubercules ?
La plantation s’effectue avec des tubercules préalablement germés. S’ils ne le sont pas lors de l’achat, il faudra les entreposer quelques jours à la lumière, dans un local non chauffé (une température de 10-15 ° est idéale). Disposez-les sur des cagettes, sans les superposer, et patientez !
Quand planter ?
Les pommes de terre se plantent dès février sous abri (serre froide, tunnel ou sous voile de forçage) pour les « primeurs » et de mi-mars à mai pour les autres variétés, lorsque la température du sol atteint 10 °.
Comment planter ?
Deux méthodes sont aujourd’hui utilisées : la plantation traditionnelle en terre (avec buttage) et culture sous paillis.
Méthode traditionnelle avec buttage en cours de culture : formez des rangs de 10 cm de profondeur, espacés de 50 à 70 cm. Posez un tubercule, germe vers le haut, tous les 40 cm (ou 30 cm pour les primeurs). Recouvrez de terre et procédez à un premier arrosage si nécessaire. Un à deux buttages seront à prévoir en cours de culture.
Méthode sous paillis : La plantation sous paillis (ou sous mulch) consiste à poser les tubercules sur le sol (en respectant les mêmes espacements que pour la culture traditionnelle) et à les recouvrir d’une épaisse couche de paillis. Cette protection sera complétée au fur et à mesure de la croissance de la plante, les tubercules devant toujours se trouver à l’abri de la lumière.

Dans les petits jardins, on pourra utiliser la culture en tour : elle peut être construite à partir de matériaux divers (bois, grillage, sac, pneus…). Les tubercules sont posés sur un lit de terreau ou compost. Dès que la plante monte, elle est recouverte de terreau en laissant juste dépasser les dernières feuilles, et ainsi de suite jusqu’en haut de la tour, permettant ainsi aux tubercules de se former sur toute la hauteur du contenant.
Ces techniques permettent de récolter les pommes de terre sans les abîmer, mais elles nécessitent d’avoir à disposition au jardin de la paille ou une grande quantité de « déchets verts » comme de la tonte, des feuilles mortes, du broyat…
Exemple de culture en tour.

Et aussi :
La technique de culture "patates gazon"
En termes de culture de patates, on a beaucoup privilégié au départ, la technique des « patates gazon ».
 choisir une zone de pelouse tondue,
 poser les tubercules directement sur la pelouse,
 recouvrir de compost et de mulch.
Laisser faire.