Vous êtes ici : Accueil

Peur, espoir, déconfinement... Le temps est venu de changer !

Retour à la vie "normale" ? "Surtout pas !"

Pour Nicolas Hulot et sa fondation "Le temps est venu de changer." Voir le site dédié.

Pour deux cents personnalités à travers le monde qui ont participé à l’appel d’Aurélien Barrau et Juliette Binoche, il faut une "transformation radicale" après la crise du coronavirus. La liste des signataires dans Le Monde.

Pour Bruno Latour il faut imaginer des gestes barrières pour ne pas retourner à la production d’avant crise. (Lire ci-dessous).

Bruno Latour, philosophe et sociologue, conseille de faire un bon inventaire. Et de ne pas reprendre à l’identique tout ce que nous faisions avant. « Surtout pas ! ». (Lire ci-dessous).

Pour Allain Bougrain-Dubourg : "Après le virus, le libre-échange doit devenir le juste-échange".

Et les appels sont nombreux. Une prise de conscience ? Pas sûr.

A notre niveau, quoi faire ?

Il faut faire mieux et plus. Consommer moins, local et de saison, refuser le plastique, moins voyager et préférer se déplacer à pied, en vélo, en bus ou train plutôt qu’en voiture. Soyons inventifs et trouvons ensemble des moyens d’être (simplement) plus économes pour nous et la planète.

Il faut aussi prendre conscience de notre lien indéfectible avec la nature. La protection de la biodiversité est primordiale. Et c’est facile à faire. Regarder, s’émmerveiller, respecter, apprendre et transmettre. Des gestes accessibles à tous.

Nous avons bien "confiné" pendant deux mois. Alors vivre en harmonie avec notre environnement ne va être que du bonheur.


>> Propositions pour un retour sur Terre
PDF - 110.1 ko
Imaginer les gestes-barrières contre le retour à la production d’avant-crise.
PDF - 270.3 ko
Les changements nécessaires sont civilisationnels (J. F. Guégan)