Vous êtes ici : Agir

Alimentation saine et durable : 3 règles d’or

Bien s’alimenter est simple mais il est difficile de changer ses habitudes alimentaires. Un changement radical surviendrait sans doute via deux stratégies, une sur le long terme basée sur l’éducation nutritionnelle dès le plus jeune âge en primaire, et une autre sur le court et moyen terme par des actions politiques fortes se basant sur les expertises scientifiques les plus récentes, et non sur les intérêts financiers. Anthony FARDET & Edmond ROCK (UNH).

Sur la base de la littérature scientifique, des rapports d’expertise et de notre réflexion menée sur les approches holistique et réductionniste, nous avons défini 3 Règles d’Or génériques à destination du grand public pour bien s’alimenter sans avoir de connaissances approfondies en nutrition. Ces 3 Règles permettent de protéger à la fois notre santé (donc vivre longtemps en bonne santé), le bien-être animal (dont nous prenons la vie pour nous nourrir et prolonger la nôtre) et l’environnement :

  1.  La première de ces règles consiste à privilégier les produits végétaux sur les produits animaux dans un rapport d’environ 80% min/20% max.
  2.  La deuxième repose sur le fait de privilégier les produits peu, pas ou moyennement transformés sur les produits ultra-transformés dans un ratio d’environ 80% min/20% max.
  3.  La troisième règle d’or consiste, au sein des aliments non ultra-transformés, à privilégier la diversité, que ce soit pour les produits végétaux ou animaux afin de fournir à l’organisme un maximum de composés protecteurs différents qui agissent ensuite en synergie dans l’organisme à dose nutritionnelle.
>> Dr Anthony FARDET et la nutrition préventive