Vous êtes ici : Ressources

Conseils de lecture

Sacrées Sorcières adapté par Pénélope Bagieu, Ed. Gallimard BD, 23,90 euros.
C’est bien connu : les sorcières détestent les enfants. Et si elles pouvaient trouver un moyen de les réduire à néant… Elles le feraient sans hésiter. Il faut donc s’en protéger à tout prix. Le hic ? Elles sont habillées comme tout le monde. Comme elles sont chauves, elles dissimulent leur calvitie sous des perruques, et leurs orteils crochus dans des chaussures… Elles sont difficiles à identifier.
"... Je réécris l’histoire. Et les personnages, comme les lieux, sont liés à ce que j’imagine. C’était comme si je la racontais à quelqu’un qui ne l’avait jamais lue ou qui n’avait jamais vu les dessins de Quentin Blake. Je lui raconte ma version : la grand-mère est ma grand-mère, l’histoire se passe maintenant…"

Manières d’être vivant, Enquêtes sur la vie à travers nous, Baptiste MORIZOT, Ed. Actes Sud, 336 pages, 22 euros.

"... Une espèce d’un côté, dix millions de l’autre, et pourtant une seule famille, un seul monde. Cette fiction est notre héritage. Sa violence a contribué aux bouleversements écologiques. C’est pourquoi nous avons une bataille culturelle à mener quant à l’importance à restituer au vivant. Peut-on apprendre à se sentir vivants, à s’aimer comme vivants ? Comment imaginer une politique des interdépendances, qui allie la cohabitation avec des altérités, à la lutte contre ce qui détruit le tissu du vivant ? Il s’agit de refaire connaissance : approcher les habitants de la Terre, humains compris, comme dix millions de manières d’être vivant."

"Une histoire de loup", de Caroline Pellissier et Mathias Friman, Ed. Seuil Jeunesse. A partir de 5 ans.

JPEG - 28.6 ko

« Viens, nous dit une voix. Viens avec moi dans ma forêt.
Dans ma forêt profonde, belle et sauvage. N’aie pas peur !
Ouvre tes yeux, tes oreilles, tous tes sens. Mais surtout, ouvre ton cœur. »
...
Avant de devenir un animal politique, le loup fascine. Ruse, liberté, beauté. Immédiatement, il faut parler de la force et de l’intelligence des images de Mathias Friman : illustrations crayonnées en noir et blanc calées au cordeau dans la page.

Le Guide de l’alimentation durable - S’engager pour la planète sans se prendre la tête, Aline Gubri, Thierry Souccar éditions, 16,90 euros.

JPEG - 35.5 ko

"Comment réduire (facilement et sans sacrifices) les impacts environnementaux de notre alimentation. Dans ce guide pratique illustré, je partage avec vous des centaines d’astuces, conseils et recettes efficaces et réalistes pour avoir une alimentation plus respectueuse du climat, des ressources naturelles, des sols, etc, sans pour autant perdre en plaisirs gustatifs ou y passer ses journées. Equiper sa cuisine écologiquement, réduire ses emballages, composter même sans jardin, choisir des aliments bas carbone, remplacer des denrées très gourmandes en eau, manger plus local, adopter la saisonnalité de ses repas, manger moins (mais mieux) de viande, mieux conserver ses fruits et légumes pour moins les gaspiller, planifier ses repas, savoir décrypter les étiquettes des produits, etc. Tout y passe !"

Le plus grand défi de l’histoire de l’humanité, édition revue et augmentée, janvier 2020 Aurélien Barrau, Ed. Michel Lafon, 9 euros.
Aurélien Barrau : "Je plaide pour un activisme fractal, des micro-résistances disséminées". Lire l’entretien avec Valère Corréard.

Abécédaire de l’écologie joyeuse, Éric de Kermel, Ed. Bayard, 17,90 euros.

JPEG - 28 ko

"L’écologie joyeuse n’est pas un objectif, elle est un chemin. Un chemin créatif car, comme l’écrit le philosophe Bergson, la joie est création ! Ne pas seulement considérer la démarche écologique comme réparatrice d’un monde abîmé, mais comme création d’un monde nouveau fonde mon enthousiasme à vivre chaque jour sur cette terre".
Au-delà du catastrophisme et de la peur qui se développent autour de la notion d’urgence climatique, il nous livre des définitions pleines de sens et d’émotions, rappelant le lien organique que nous avons avec la nature, et montrant que tout faire pour la protéger n’est pas seulement une évidence, mais aussi une source de grande joie !

Traité d’humanité durable, Marie-Cassandre Bultheel, Ed. Plon ; 17 euros.

JPEG - 22.9 ko

Dans cet ouvrage, Marie-Cassandre Bultheel nous transmet son optimisme et dévoile les sept racines du bien-être. Elle explore, dans une réflexion humaniste, le champ des possibles permettant de mieux vivre ensemble. Apprendre à lâcher prise, redonner du sens, accueillir la nouveauté, s’écouter et entendre l’autre, se remettre en question, mieux consommer, reconnaître l’individu sans oublier l’ensemble constituent autant de solutions à découvrir.

Jardins-forêts, Un nouvel art de vivre et de produire, de Desjours Fabrice, Ed. Terran. 28 euros.

JPEG - 59.8 ko

« Forêt-jardin », « jardin boisé », « agroforêt tempérée » ou « forêt comestible » : autant de mots désignant des techniques prometteuses, au carrefour de la production alimentaire, des changements sociétaux, du bien-être et des grands enjeux environnementaux.
Née du mariage de la permaculture et de l’agroforesterie, cette technique qui imite le fonctionnement d’un jeune espace boisé fait déjà des émules aux quatre coins de la Terre, dans les campagnes comme dans les villes, autour de projets collectifs ou privés, à but professionnel, pédagogique, esthétique ou vivrier.
Formateur en jardins-forêts et conférencier, pionnier en France dans le domaine des écosystèmes comestibles, Fabrice Desjours crée, durant l’été 2018, avec son réseau, l’association Forêt gourmande pour mener à bien la promotion de cette technique et la concrétisation des idéaux associés.

Ecoute les oiseaux, Léna Mazilu, Yoann Guény, Maxime Zucca, Ed. Albin Michel Jeynesse, 19,90 euros.
Une expérience immersive dans le monde fascinant des oiseaux. Moitié-documentaire, moitié-jeu, ce livre conçu en leporello se lit des deux côtés :

JPEG - 39 ko

Le recto présente 20 portraits d’oiseaux vivant dans toute l’Europe. Lorsque l’on passe la tablette ou le téléphone devant les illustrations du livre, les oiseaux s’animent et chantent : l’application permet ainsi d’écouter chaque chant et de s’entraîner à le mémoriser, tandis que les textes donnent des précisions sur leurs particularités et les modes de vie des oiseaux, ainsi que du conseil pour les observer.
Au verso, une frise à déployer met en scène ces 20 oiseaux. On joue alors avec le « Memory » de l’application : à partir du chant, il faut reconnaître, puis identifier l’oiseau à qui il appartient en le scannant. À partir de 4 ans accompagné / 6 ans en autonomie

JPEG - 55.5 ko

Pour les petits, à partir de trois ans : C’est un arbre, de Delphine Perret, édition du Rouergue.
Imaginez-vous un arbre. Un arbre avec son tronc sombre, son réseau entrelacé de branches, ses feuilles tendres au creux desquelles se dépose la rosée du matin. À moins que...

"C’est un abri", dit l’oiseau.

Ah, c’est vrai qu’on peut aussi le voir comme ça. Ou comme du bois pour la cheminée, pour se réchauffer lorsque l’hiver pointe le bout de son nez...
Quoi d’autre ?
Méfiez-vous des apparences, ou plutôt, élargissez votre pensée grâce à cet ouvrage aux allures d’imagier, accessible pour les tout-petits.
Et plus pour la lecture des petits sur L’as-tu lu mon p’tit loup ?

Agenda écocitoyen 2020 pour la famille, Julie Bernier, Ed. Solar, Collection : Solar Lifestyle, 12,90 euros.

JPEG - 27.6 ko

Un guide pratique pour une parfaite organisation familiale et pour sensibiliser petits et grands à la protection de notre environnement ! Un outil idéal qui conjugue le caractère pratique d’un agenda semainier (avec pour chaque semaine de grandes cases à renseigner quotidiennement) à celui d’un almanach-conseil riche d’un contenu utile pour adopter définitivement le zéro déchet en famille.
En préambule, vous découvrirez :
• Un zoom sur l’état de la planète et notre production de déchet ;
• Les emplois zéro déchet et hebdomadaires à compléter par les membres de la famille ;
• Un calendrier des vacances scolaires ;
• La liste des numéros utiles, les numéros d’urgence et les identifiants familiaux que l’on égare toujours.

Et aussi de Julie Bernier, Zéro déchet, Le manuel d’écologie quotidienne, Ed. Solar, 14,90 euros.

JPEG - 37.3 ko

Des petits pas quotidiens pour un grand bond vers le zéro déchet.
Le meilleur déchet est celui qui ne se fabrique pas, nous pouvons intervenir à notre mesure !
A la maison, dehors, dans nos cheminements familiaux, professionnels, culturels et sociaux, de la cuisine au jardin, en passant par les rayons des supermarchés ou l’open space…
Grâce aux conseils pratiques, aux infos claires pour mieux consommer, aux astuces, aux recettes et aux fiches DIY de ce manuel, nous allons pouvoir nous engager dans le processus bienveillant et décomplexé d’un quotidien zéro gaspi, zéro déchet. Petit pas par petit pas.

Quand la forêt brûle, de Joëlle Zask, Premier Parallèle, août 2019, 208 p., 17 euros.

JPEG - 28.5 ko

Les incendies éclatent partout. Même le Groenland a brûlé en 2017. Des plaines enneigées ont pris feu. À l’été 2018, c’était au tour de la Lettonie et de la Suède jusqu’au cercle polaire. On ne peut pas les arrêter. En Sibérie, il a fallu attendre le changement de saison et la pluie pour que les feux s’éteignent. En Corse, on a des saisons du feu qui durent cinq mois.

Certains scénarios de la Nasa envisagent un embrassement des terres émergées. Quand on regarde le planisphère des feux, on se rend compte que leurs foyers se rapprochent de plus en plus les uns des autres. On estime qu’en 2050, 50 % des municipalités françaises seront exposées aux méga feux.

Aux arbres citoyens ! Pour renouer avec l’écosystème Terre. De Jean-Louis Etienne, éditeur, Paulsen, broché 19,90 euros, version numérique 12,90 euros. Extraits : L’arbre ... Ce géant du règne végétal nous gratifie de ses multiples potentiels : le gîte et le cou-vert de la biodiversité, le château d’eau entre la terre et le ciel. Pourvoyeur d’oxygène et régulateur du climat, il est le garant de la conservation des sols... Pourquoi les racines plongent-elles vers le centre de la Terre ? Un arbre transpire-t-il ? Pourquoi les feuilles sont-elles vertes ? Quel est le véritable poumon de la Terre ?

JPEG - 70.4 ko

Le livre fait état de recherches prometteuses en bio-mimétisme, comme la photosynthèse artificielle permettant de produire un « carburant solaire », et il expose des solutions pour demain, telle la construction d’immeubles en bois pour séquestrer le carbone. Homme de terrain et d’expérience, observateur attentif des équilibres minuscules et immenses qui régulent la marche du monde, Jean-Louis Étienne nous invite à comprendre l’action et la place de ces géants de la Terre dans la symphonie des espèces. Et si l’arbre était l’avenir de l’homme ?

Réussir la transition écologique, Grégory Derville, Edition Terre Vivante.

« Que faire et comment faire pour engager la transition écologique près de chez moi ? »

JPEG - 88 ko

Grégory Derville guide le lecteur dans sa démarche écologique et offre des solutions concrètes à la transition écologique. Grâce à sa grande connaissance théorique et son expérience pratique du sujet, il donne les clés pour mettre en œuvre 9 actions très concrètes de la transition, au niveau local, en misant sur le collectif.
Grégory Derville est enseignant, spécialisé sur les politiques environnementales. Il est impliqué dans plusieurs associations locales (promotion du vélo en ville, jardin partagé, Beauvais en transition).

JPEG - 36.3 ko

Jojo, le Gilet jaune, Danièle Sallenave, Tracts Gallimard, 3,90 euros. "La violence et les embardées de langage de quelques-uns ont jeté le discrédit sur les Gilets jaunes. Il ne faudrait pas qu’une élite, assurée de sa légitimité, en tire argument pour occulter la force d’un mouvement qui a fait entendre une exigence de justice et d’égalité, parfois confuse, mais toujours profondément démocratique. Retrouvant ainsi l’inspiration des grands sursauts populaires qui ont marqué notre histoire."
Plus sur l’auteur > Là

JPEG - 53.7 ko

Le plus grand défi de l’histoire de l’humanité, Aurélien Barrau, éditeur Michel Lafon, poche 8 euros. "La vie, sur Terre, est en train de mourir. L’ampleur du désastre est à la démesure de notre responsabilité. L’ignorer serait aussi insensé que suicidaire. Plus qu’une transition, je pense qu’il faut une révolution. Et c’est presque une bonne nouvelle. Ce livre fait suite à l’appel, signé par 200 personnalités, que L’actrice Juliette Binoche et moi avons lancé dans le journal Le Monde du 3 septembre 2018."

Aurélien Barrau dans une interview donnée au JDD le 27/11/2018 : "on ne combat pas une crise planétaire par des mesures d’ajustement". Toute la question est là. La question n’est plus de savoir si l’on peut continuer sur ce modèle socio-économique, mais de se demander comment on va pouvoir réellement évoluer vers un autre qui rendra possible un futur désirable dans les prochaines années. On dispose de très peu de temps mais de beaucoup de moyens à la fois sur le plan des idées, des brevets disponibles et sur le plan budgétaire. Ce livre propose de prendre la mesure du défi qui nous attend, et qui ne pourra être relevé qu’avec une volonté forte et immédiate d’y parvenir. Plus sur l’auteur et ses idées.

Une société si vivante, Jean Viard, Edition de l’Aube. Extrait : "Il faut inventer l’agriculture .com qui est une source de savoir, de relation, de proximité, de commerce. Penser local et global en même temps et tous ensemble. Alors, l’agriculture redeviendra un métier d’avenir. Autrefois l’agriculteur exerçait un métier de groupe-moissons, vendanges, troupeaux. Puis il est devenu un travailleur isolé dans son coin, sur sa machine. Désormais, celui qui va s’installer dans l’Aveyron, il a internet, il est connecté, il ne se coupe pas, il transforme ses produits et rencontre ses clients qui seront livrés par Amazon. L’agriculture sera le cœur de la société numérique et collaborative. Elle pénètre la ville, il serait absurde qu’elle abandonne les campagnes". (Ré)Ecouter l’émission du 8/11/2019 : "La 3e guerre mondiale est commencée, c’est une guerre écologique" sur France Inter.

Plus sur l’auteur > ICI

JPEG - 54 ko
Pour un humanisme vital, Frédéric Worms

Pour un humanisme vital. Lettres sur la vie, la mort et le moment présent, de Frédéric Worms, Odile Jacob, 21,90 €.

« Nous avons besoin aujourd’hui d’un humanisme vital. Et cela nous ramène à la “valeur” de l’humain qui est la condition de tout humanisme et sur laquelle on s’est beaucoup trompé.
Car cette “valeur” n’est pas une propriété simple qui excepterait l’humain du vivant ou qui pourrait être écrasée par lui. Elle réside plutôt dans des inventions humaines, réponses toujours perfectibles à tous les dangers vitaux à la fois. Ainsi, cet humanisme est vital non seulement parce qu’il situe l’humain dans le vivant, mais parce qu’il le considère comme nécessaire et urgent, pour la vie de tous les vivants.

L’humanisme suppose encore autre chose : un accès universel à tous les humains. Or, ici, nous partageons bien quelque chose mais n’est-ce pas d’abord une inquiétude ? Oui, en effet. C’est même ce qui m’a poussé à vous écrire. Mais je savais, dès que je m’y suis engagé, que cela nous permettrait aussi de rejoindre nos joies. » F. W.

JPEG - 76.3 ko
Les vertus communes, Carlo Ossola

Les vertus communes de Carlo Ossola. Ed. Les belles lettres, traduit par Lucien d’Azay, 11 euros.

Affabilité, urbanité, discrétion, ... Les « vertus communes » concernent notre vie quotidienne, et leur vocabulaire est minime : ne pas peser sur la terre, s’en tenir à la discrétion de ne pas apparaître, à cette retenue pleine d’empressement qui est le centre de la vie sociale.
Carlo Ossola nous invite à parcourir un chemin de sagesse en faisant halte auprès de douze petites vertus : l’affabilité, la discrétion, la bonhomie, la franchise, la loyauté, la gratitude, la prévenance, l’urbanité, la mesure, la placidité, la constance, la générosité, qu’il est bon d’exercer chaque jour, au travail, dans la vie familiale, et avec nous-mêmes.

JPEG - 182 ko

Le New Deal Vert Mondial de Jérémy Rifkin. Un manuel de transition globale qui permettrait de produire 100 % de l’électricité à partir de sources propres et renouvelables ; d’améliorer et d’augmenter l’efficacité du réseau énergétique, du réseau des transports ou du secteur du bâtiment ; d’investir dans la recherche et le développement de technologies vertes ou de proposer de nouveaux emplois nés de cette nouvelle économie.

Le temps nous est compté et le consensus scientifique ne peut plus être remis en question : le dérèglement climatique dû à l’homme et issu de la combustion de matières fossiles va mener l’humanité à la sixième grande extinction de la vie sur Terre. Mais partout les solutions existent et sont à notre portée. Aujourd’hui, les intérêts des dirigeants politiques, économiques et financiers convergent avec ceux des citoyens : c’est ce que démontre le célèbre prospectiviste.

Jeremy Rifkin est l’un des penseurs de la société les plus populaires de notre temps. Ses livres ont été traduits en plus de trente-cinq langues.
Editeur : Les liens qui libérent, broché 304 pages, 21,80 euros, version numérique, 15,99 euros. Lire plus.

JPEG - 137 ko

Mangez responsable de Juliette Legros : "Ne restez plus un simple consommateur : devenez consomm’acteur !"

Pour mieux choisir vos aliments. Pour mieux les consommer. Pour moins jeter, ... Juliette Legros est journaliste scientifique, directrice de la rédaction du magazine Bien-être et Santé. Elle s’intéresse à tout ce qui a trait à l’écologie, la surconsommation, le bio.

Edition Larousse, en partenariat avec la Recyclerie, collection Cahier consomm’acteur, 64 pages, 7,95 euros broché, 5,49 euros en téléchargement numérique. Lire plus.

JPEG - 191 ko

« Hubert Reeves nous explique : La Forêt » : La forêt est la maison de nos plus lointains ancêtres, elle est le lieu de notre passé et nous relie à lui. Nous y retournons pour nous pénétrer de notre origine et pour en retrouver la formidable vitalité. Il importe d’assurer le développement durable des forêts et la protection de toutes les espèces, végétales et animales, qui constituent ces écosystèmes.

Un album de Boutinot Nelly (Auteur), Reeves Hubert (Auteur), Casanave Daniel (Illustrations) aux Editions Le Lombard

Famille en transition écologique : Changer son monde, pour changer le monde !

Quel est le véritable impact de notre mode de vie sur l’environnement ? Comment le mesurer ? Et surtout : quels changements opérer dans notre vie de tous les jours si l’on veut préserver la planète ?

JPEG - 217.6 ko
Jérémie Pichon illustré par Bénédicte Moret

Avec l’aide d’ingénieurs spécialisés en bilan carbone et analyse de cycle de vie, Jérémie Pichon passe au peigne fin, toujours avec humour, le coût écologique de notre vie quotidienne : transport, logement, alimentation, électronique, épargne...

Sur la base de cette analyse fouillée, il nous invite à redéfinir nos priorités et propose un plan d’actions pour amorcer en famille une vraie transition écologique.

" En consommant peu, en n’achetant pas en grande distribution, en choisissant des filières locales et vertueuses, en plaçant mon argent dans des fonds solidaires, en privilégiant les transports doux, en adoptant la sobriété numérique, je peux être un facteur clé du changement. "

Illustré avec un irrésistible talent par Bénédicte Moret, ce guide est aussi la démonstration que chacun peut être acteur de la transition écologique, par le retour à un système plus humain et à un mode de vie plus simple basé sur la mutualisation des savoirs et des richesses. Plus sur le web.

Vivre avec la Terre.

Comment nourrir l’humanité de demain ? Il semble évident que notre modèle agricole actuel, dépendant des énergies fossiles, destructeur des terres et de la biodiversité, émetteur de gaz à effet de serre, ne pourra pas assurer cette tâche.

JPEG - 67.7 ko
Vivre avec la Terre -Ed. Actes Sud

Auteur(s) : Charles et Perrine Hervé-Gruyer ; manuel des jardiniers-maraichers, permaculture - ecoculture - microfermes. Paru le 1 mai 2019 Guide (broché). Broché, 3 volumes, 1.048 pages, format 25x34 cm.
Plus d’info sur le site de l’éditeur : Actes Sud.

« Notre rêve est que ce manuel vous accompagne des années durant et qu’il vous facilite vraiment la vie ! Le débutant y trouvera les grands repères qui lui permettront d’initier son projet, l’expert une synthèse probablement unique au monde de données sur les cultures vivrières. »

Homo natura, En harmonie avec le vivant, de Valérie Cabanes (Ed. Buchet Chastel). 128 pages, 12 euros.

JPEG - 49.1 ko

Grâce à des conditions climatiques favorables et à des milieux de vie fertiles et foisonnants de biodiversité, nous avons prospéré pendant des millénaires. Toutefois, depuis deux siècles, nous avons aussi malmené l’écosystème qui nous abrite et nous nourrit car nous évoluons comme hors-sol, isolés du reste du vivant, oubliant que nous sommes des êtres de nature.

Nous devons réapprendre, à l’image des peuples premiers, notre rôle de gardiens. Nous devons retrouver le chemin d’une cohabitation harmonieuse avec les arbres, les plantes et les animaux mais aussi entre nous. Cette démarche exige de baisser nos armes économiques, de questionner notre rapport à la propriété, de limiter la souveraineté des États, de repenser la démocratie. Elle impose enfin de reconnaître que la nature a le droit d’exister et de se régénérer. C’est ainsi que nous pourrons garantir aux générations futures le droit à vivre dans un environnement sain et pérenne.