Vous êtes ici : Grainothèque

Semis qui filent : pourquoi et comment l’éviter ?

Les semis sont en place et ont bien germé, tout semble parfait... mais vous constatez qu’ils s’allongent à grande vitesse, se fragilisent, jusqu’à mourrir : c’est ce qu’on appelle "les semis qui filent".

A quoi est du ce phénomène ?

Les semis qui filent sont dus à un décalage entre la température de la pièce dans laquelle se trouvent les plantes, et la quantité de lumière disponible.
Nos intérieurs sont chauffés aux alentours de 20 degrés, température qui correspond aux climat d’un mois de mai ou juin en extérieur. Les plantes reçoivent donc le signal qu’il est temps de grandir. Or les journées ne sont pas encore assez longues et la lumière naturelle disponible pas assez importante. Les plantes vont donc s’étendre exagérément pour trouver la lumière au détriment du système racinaire.

Une autre raison qui explique le filage est une trop grande densité de semis : trop serrés, la concurrence sera féroce pour trouver la lumière et les plantes vont avoir tendance à pousser exagérément pour aller chercher les précieux rayons de soleil. Il faut donc penser à bien espacer ses semis.

Comment y remédier ?

Il faut dès que la germination a eu lieu, placer les semis dans un endroit plus frais : en extérieur la journée, au bord d’une fenêtre dans une pièce non chauffée... afin que les plantes reçoivent un signal cohérent entre durée d’ensoleillement et température. Ainsi leur cycle sera cohérent et permettra à la plante de se developper à son rythme en attendant l’arrivée des beaux jours.

Est-ce rattrapable ?

La démarche se tente mais est fastidieuse et les résultats incertains. Si vous êtes encore dans les temps, le mieux est de refaire des semis en respectant les conseils donnés précédemment.
Vous pouvez sinon tenter de déterrer délicatement les semis filés et enterrer une grande partie de la tige qui va raciner et aider au développement normal de la plante.