Vous êtes ici : Agir

R.E.S.P.E.C.T.S. apporte son soutien aux Galline Felici

Pourquoi l’association RESPECTS choisit de soutenir le consortium des Galline Felici ?

Il suffit de lire les motivations du groupement associatif des "Galline" et de Roberto pour comprendre les l’engagement de R.E.S.P.E.C.T.S.

PNG - 86.9 ko
Roberto Li Calzi, le promotteur des "Galline"

Nous aussi nous sommes amoureux de notre terre, offensés par ses blessures et déterminés à agir pour changer l’ordre destructeur des choses*.

R.E.S.P.E.C.T.S. pour une "Terre Solidaire"

Nous aussi nous sommes des amis, qui ensemble, voulons un monde, plus sain, plus juste et une agriculture respectueuse des équilibres naturels et de l’environnement*.

Dans notre position de consommateurs nous ne voulons plus de ces produits labellisés "bio" sur les rayons de nos boutiques qui viennent de Chine, d’Europe de l’Est, d’Amérique Latine et qui sont très chers et dont l’équivalent est produit en France ou en Europe.

Nous ne voulons pas des fermes pour 1.000 vaches, des poulaillers pour 250.000 poules, des cultures OGM, ni des produits à bas prix des "hypers" qui n’ont pas de goût et aucune valeur nutritive.

Commander des produits en Sicile peut paraître contre productif pour la diminution de l’empreinte carbone de notre consommation ?

Mais nous mangeons tous les jours des produits qui ont parcouru des distances bien plus grandes. Ayez la curiosité de regarder d’où viennent les produits de votre coop bio. Vous serez surpris.

RESPECTS est bien sûr favorable aux circuits courts mais ne nous trompons pas de démarche. Tous les jours, nous qui sommes engagés, nous mangeons des produits de notre potager. Tous les jours nous mangeons du pain, des légumes, de la viande qui viennent de la commune ou des communes voisines et achetés directement aux producteurs. Ce circuit là est très court.

La démarche avec les Galline va plus loin, au delà d’être commerciale, elle est sociale. Pour consommer des produits exogènes : miel de figue de Barbarie ou de Sulla, câpres au sel, ... nous faisons un acte social qui permet à cent familles de se maintenir sur leurs terres et de montrer la voie d’une autre agriculture.

Commander quatre à six fois par an des produits siciliens aux "Galline" c’est soutenir des femmes et des hommes qui sont dans la même démarche que Pierre Rabhi ou Masanobu Fukuoka. Ils sont dans une démarche plus forte que la simple recherche de labellisation. Ils protègent la terre et la soignent dans des gestes biodynamiques naturels et respectueux de la terre nourricière.

>> Le site des Galline Felici

*Reprises des motivations des "Galline"