Vous êtes ici : Ressources

Qualité de l’air

La qualité de l’air est modifiée par des polluants qui peuvent être d’origine naturelle ou d’origine anthropique (liés à l’activité humaine). La pollution de l’air a des effets sur la santé et l’environnement significatifs. Dossier Planète info.

Les polluants générés par l’activité humaine et les phénomènes naturels sont nombreux : monoxyde d’azote, dioxyde de soufre, monoxyde de carbone, poussières, métaux lourds, composés organiques volatils, hydrocarbures aromatiques polycycliques, ozone, dioxyde d’azote, certaines particules, etc.

En France, dans chaque région, une association agréée de surveillance de la qualité de l’air (AASQA) mesure en continu la présence de polluants atmosphériques. Ces associations sont agréées par le ministère de l’Environnement.

Déconfinement (mai 2020), plus de polluants rejetés dans l’atmosphère. Sur la période du 11 au 31 mai, la reprise progressive des activités, et particulièrement du trafic, a conduit à une remontée des quantités de polluants rejetés dans l’atmosphère (émissions) pour les oxydes d’azote (NOx) et les particules (PM10 et PM2.5) à des niveaux équivalents à 80% des émissions observées avant le confinement (et jusqu’à 90% pour le boulevard périphérique). Les émissions de CO2 sont également reparties à la hausse, avec une augmentation jusqu’à 80% des niveaux habituels. Plus de détails sur le site Airparif.

La pollution de l’air ne se trouve pas qu’à l’extérieur.

Nous passons beaucoup de temps dans des espaces clos : logement, bureaux, ... Entre composés organiques volatils, moisissures, particules et acariens, il y a de nombreux polluants dans l’air intérieur.

Quelques gestes simples : ouvrir les fenêtres, dix minutes, deux fois par jour, matin et soir. ; laisser circuler l’air ; traquer polluants et acariens ; adopter une bonne routine de ménage.
Les conseils de Que choisir.

Et quels éclairages (Vrai/Faux) de Qualitel.