Vous êtes ici : Agir

Les huiles essentielles pour le jardin

L’utilisation des huiles essentielles pour soigner les plantes.

Lors de la préparation des recettes, surtout lors de la pulvérisation, il faut se protéger précautionneusement avec masque, lunettes, foulard ou chapeau, ...

Les huiles essentielles issues de culture biologique garantissent une qualité plus fiables, sans pesticides.

Les huiles essentielles insecticides

Les huiles essentielles qui ont une action insecticide (elles peuvent être associées) :

Pucerons : ail, géranium rosat, lavande aspic, menthe poivrée, piment de Jamaïque, rue officinale, sauge officinale
Chenilles : ail, menthe poivrée, sauge officinale
Cochenilles : géranium rosat, piment de Jamaïque
Insectes xylophages : ail, camphre, piment de Jamaïque, rue officinale
Aleurodes : géranium rosat.

Préparation : dissoudre 20 gouttes d’huile essentielle préalablement mélangées à quelques gouttes de liquide vaisselle ou une noisette de savon noir. Ajouter un verre d’eau et mélanger le tout. Cette base est à ajouter au lait d’argile (1 cuillère à café d’argile verte rase + 1 litre d’eau). Il constitue le support facilitant l’adhérence du produit sur les feuilles et augmente son efficacité avec un contact plus durable.

Pulvériser une ou deux fois par semaine dès que l’invasion d’insectes apparait.

Les huiles essentielles fongicides

Pour lutter contre les maladies cryptogamiques, les huiles essentielles offrent une action fongicide intéressante. En particulier pour :

Mildiou : origan, sarriette, serpolet
Oïdium : ail, serpolet
Fumagine : origan
Chancres : serpolet, sarriette
Cloque du pêcher : sarriette
Rouille : tanaisie

Les étapes pour fabriquer la préparation fongicide aux huiles essentielles sont les mêmes que pour la préparation insecticide. L’utilisation en pulvérisation se fait selon les besoins et les attaques.