Vous êtes ici : Ressources

Labels et signes de qualité alimentaire

Les quatre signes européens de la qualité :

  • l’Appellation d’origine protégée (AOP) ;
  • l’Indication géographique protégée (IGP) ;
  • la Spécialité traditionnelle garantie (STG) ;
  • l’Agriculture biologique (AB).

Ces signes sont gérés en France par les ministères chargés de l’agriculture et de la consommation ainsi que par l’Institut national de l’origine et de la qualité (INAO), sous la tutelle du ministère de l’agriculture.

Les projets d’AOP/IGP/STG sont homologués par arrêté interministériel avant d’être transmis à la CE pour enregistrement si les conditions du règlement européen sont respectées.

Un grand nombre de sigles et labels complémentaires :

Mescoursespourlaplanete.com avec l’aide de l’ADEME a repéré et décrypté plus d’une soixantaine de pictogrammes différents censés apporter un « plus » pour qui veut consommer responsable. Cette analyse a pris en compte le type de label, son origine (la nature de l’organisation qui l’a créé et en fait la promotion), le contenu de son « référentiel » (autrement dit le document qui explicite les critères imposés pour l’attribution), ainsi que le mode de contrôle imposé. Sont indiqués aussi quelles familles de produits (alimentation, hygiène & cosmétiques, produits domestiques …) et plus spécifiquement quels produits (papier, lessive, chocolat …) peuvent porter le pictogramme.

Les labels environnementaux les plus exigeants :

Nature et Progrès complète des produits certifiés biologique en y appliquant des critères plus sévères. Le label impose une absence totale d’huile de palme, de colorant, de parfum et d’antioxydant entre autres. Nature et Progrès intervient dans la gestion de l’entreprise, en lui prescrivant des produits d’entretien et ménagers naturels.

Le Label Demeter s’applique aux produits ayant le label agriculture biologique et impose d’autres critères. Parmi eux, la saisonnalité des produits frais, la limitation des produits utilisés dans la culture agricole. Le label lutte aussi contre le mal-être des animaux.

Bio Cohérence s’applique uniquement aux produits alimentaires ayant un label biologique. Il impose des critères liés aux conditions sociales et salariales des producteurs. Les pratiques agricoles ont pour but de favoriser la biodiversité, et la distance maximale exigée entre producteur et consommateur est de 80 km maximum.

>> Fiche pratique des signes officiels de qualité en France et en Europe