Vous êtes ici : Ressources

Courge : une grande famille

Courge (ou cougourde) désigne les plantes de la famille des cucurbitacées, et dont les fruits sont comestibles. Il peut dont désigner un grand nombre de plantes et de fruits différents, comme les citrouilles et les potirons, mais aussi les courgettes, les concombres, les melons, les pastèques. Le plus souvent cuisinés comme des légumes, les courges sont des fruits. Courge est souvent employé en concurrence avec d’autres termes plus ou moins synonymes : potiron, citrouille, giraumon, coloquinte, calebasse... Liste des plantes appelées courges.

JPEG - 149.1 ko
Citrouille (photo : DR)

Amérindiens d’Amérique du Nord, les courges sont considérées comme le fruit de la santé (askootaskwash) et constituent l’une des trois cultures, pratiquées traditionnellement, appelées les trois sœurs.

Cependant une grand nombre de botanistes désignent par le mot "courge" seulement les fruits appartenant à genre des cucurbita ( sous famille des cucurbitacées) qui regroupe une dizaine d’espèces, dont les potirons et les citrouilles.

Différence entre deux courges :

La citrouille : ( cucurbita pepo) est plutôt ronde, orange et pèse en moyenne 5 kg mais peut atteindre jusqu’à 50 kg ! C’est la courge utilisée pour Halloween.

JPEG - 107.1 ko
Potirons (Photo : DR)

Le potiron : Le potiron ( cucurbita maxima) à une forme plus aplatie et allongée, et sa couleur va du orange en tirant vers le vert foncé. Son aspect peut varier beaucoup d’un potiron à un autre. La chair du potiron est plus sucrée et plus tendre que celle de la citrouille.

Pour les différencier  :

La citrouille se présente toujours sous une forme relativement ronde contrairement au potiron qui, selon les variétés, peut être rond, ovale ou aplati.
La couleur de la citrouille est elle aussi plutôt constante, dans les tons orangés, tandis que la couleur du potiron varie de l’orange au vert foncé en passant par le rougeâtre ou le jaune.

Pour les distinguer plus facilement il faut observer le pédoncule. C’est-à-dire la queue qui rattache le fruit à la tige porteuse.

Dans le cas de la citrouille, le pédoncule est dur et fibreux et ses angles bien marqués, délimitent plusieurs faces distinctes. Il ne présente pas de renflement au niveau de la base.
 Dans le cas du potiron, le pédoncule est plus souple au touché. Ses bords sont plus arrondis nettement moins marqués. Sa forme est cylindrique sur le haut et élargie à la base. Extrait : Montre moi comment.

A consommer sans modération.

Côté saveur et consistance, là aussi il y a des différences. Les deux fruits se cuisinent comme des légumes et se dégustent généralement chaud, en potage, en purée, en poêlée, en gratin. On peut aussi les incorporer dans des recettes de desserts sucrés (cake, tarte, flan) ou préparer des confitures à base de potiron ou de citrouille.
Au goût, la chair du potiron est plus douce et sucrée que celle de la citrouille. Elle est aussi moins filandreuse.
Les graines, de la citrouille ou du potiron, sont comestibles.

Le potiron est un légume peu calorique (20 cal aux 100g) très intéressant pour les personnes qui surveillent leur poids.
Il est très riche en potassium, magnésium et en fer.
La chair orange du potiron est riche en bêta carotène.
Cette vitamine est très intéressante pour ses propriétés antioxydantes qui nous aident à combattre les radicaux libres.
Les graines de potiron peuvent se manger séchées et/ou grillées.
Elles sont très saines et sont utilisées dans le traitement de beaucoup de maladies qui touchent les reins, la prostate et/ou la vésicule biliaire.
Les personnes qui hébergent un ver solitaire ou des ascaris peuvent recourir aux graines de potiron pour s’en débarrasser.
Les graines de potiron sont riches en protéines, potassium, magnésium, zinc, fer et acides gras essentiels.

Pour aller plus loin > Caractères distinctifs des principales espèces de courges cultivées.